Allia Interim - Rennes, Caen et Nantes

Allia Interim plus proche de vous !

Contactez-nous Voir nos offres

Notre collaboration

Afin de favoriser le contact et les échanges, nous vous proposons de garder vos documents à disposition à l’agence (contrats, bulletins de salaire…), sauf demande contraire de votre part.

Contrats et Paies :

Votre contrat de travail

Toute mission donne lieu à l’établissement d’un contrat de travail qui doit notamment préciser :

– Votre qualification et la nature des tâches à effectuer
– Le motif pour lequel l’entreprise fait appel à un salarié temporaire
– Les dates du contrat et la base hebdomadaire prévue
– Votre rémunération

 

Le contrat est à signer à l’agence dans un délai maximum de 48 heures après votre prise de poste.

Votre salaire

Il correspond à celui que vous auriez perçu si vous étiez en CDI dans l’entreprise utilisatrice au même poste et avec la même qualification.

 

A ce salaire s’ajoutent :

 

L’Indemnité de fin de Mission (IFM), soit 10% de votre salaire brut. Elle est versée à l’issue de la mission, sauf dans les cas suivants :

 

– Abandon de poste en cours de mission
– Faute grave
– Force majeure
– Contrat de mission formation ou contrat d’insertion revenu minimum d’activité
– Embauche en CDI dans l’entreprise utilisatrice à la fin de votre mission

 

L’indemnité de Congés Payés (ICP), soit 10% de votre salaire brut, IFM comprise.

 

Le salaire est payé par virement ou chèque le 11 du mois suivant, les bulletins de salaire sont donc disponibles en agence à partir de cette date.

Nous pouvons également vous délivrer, à votre demande, certificat de travail et attestation employeur.

Vos relevés d’heures

Vous êtes responsable de vos relevés d’heures, à ce titre vous devez vous assurer qu’ils soient bien validés par l’entreprise et en notre possession au plus tard le 2 du mois suivant. Idéalement vous nous les transmettez toutes les semaines (par fax, mail, dépôt à l’agence ou dans notre boite aux lettres).

 

Si vous ne transmettez pas vos relevés d’heures à temps, votre paie ne pourra être établie que le mois suivant.

Acomptes

Des acomptes sont possibles chaque semaine sur les heures travaillées la semaine précédente, à la condition, bien entendu, que vous nous ayez fourni votre relevé d’heures (voir modalités en agence).

Vos missions :

Pour que vos missions se déroulent bien

Outre le fait d’arriver toujours à l’heure au travail, de donner le meilleur de vous-même et de porter les équipements de sécurité adaptés aux tâches que vous effectuez, nous comptons sur vous pour :
– Garder à l’esprit que nous sommes votre employeur et que vous véhiculez notre image lors de vos missions.
– Nous signaler, ainsi qu’à l’entreprise utilisatrice, tout retard ou absence (répondeur en dehors des horaires d’ouverture) dès que vous en avez connaissance.
– Avoir le réflexe de nous appeler en cas de problème en lien avec votre travail : avant toute prise de poste nous vous présentons la mission et l’entreprise d’accueil, que nous aurons sélectionnées en fonction de votre profil. Si la mission ne correspond finalement pas au descriptif que nous vous avons fourni ou si vous rencontrez des difficultés dans votre travail, vous devez nous en parler au plus vite.

 

NB :  En cas de maladie vous avez 48 heures pour nous fournir un arrêt de travail.

 

NB : En cas de rupture anticipée du contrat à votre initiative, et sauf accord conclu avec Allia Intérim, vous perdez l’Indemnité de fin de Mission de 10% ainsi que vos droits aux allocations chômage.

 

– Nous avertir le plus tôt possible de toute période d’indisponibilité.
– Nous aviser de toute évolution de vos compétences et/ou formation.
– Respecter le règlement interne de l’entreprise utilisatrice, ses méthodes de travail et ses règles de sécurité.

Pour votre sécurité :

La sécurité est l’affaire de tous

Quel que soit votre poste de travail, vous devez constamment avoir à l’esprit la démarche sécurité en adoptant les réflexes et les comportements qui vous éviteront d’être blessé(e) ou de blesser un tiers.

 

La sécurité est le résultat des actions de prévention mais également du comportement de chacun.

 

Quand vous arrivez pour la première fois sur un site, il appartient au responsable de vous informer sur les consignes particulières de sécurité liées à votre poste de travail et son environnement.

Les postes à risques

Ce sont des postes qui comprennent des travaux reconnus dangereux ou qui se situent dans un environnement dangereux, par exemple :

 

– Conduite d’engins de chantier, de chariots élévateurs
– Travaux en hauteur
– Travaux avec manipulation de produits chimiques
– Travaux dans le froid négatif

 

Chaque entreprise doit définir une liste de ses postes à risques ; si votre poste en fait partie (voir sur votre contrat de travail – « Risques professionnels »), l’entreprise doit vous assurer, à votre arrivée, une formation particulière pratique et adaptée, appelée « formation renforcée à la sécurité ».

 

Cette formation doit porter sur les risques de l’entreprise en général, du poste de travail et de son environnement.

Le port des équipements de sécurité

Vous devez obligatoirement porter les équipements de protection nécessaires à l’exercice de votre travail et précisés sur vos contrats de mission.

 

Les principaux équipements de protection sont les suivants :

 

Vêtements de travail : Corps étrangers, liquide…
Chaussures de sécurité : Chocs, écrasements…
Gants : Coupures, blessures…
Lunettes de sécurité : Projections…
Harnais : Travail en hauteur…
Casque : Chocs, projections…
Masque de soudure : Coup d’arc, projections…

Le droit de retrait

Le salarié confronté à un danger grave et imminent pour sa santé a le droit d’arrêter son travail et, si nécessaire, de quitter les lieux pour se mettre en sécurité. L’employeur ou les représentants du personnel doivent en être informés. Ce droit de retrait est un droit protégé. La décision du salarié ne doit cependant pas créer pour d’autres personnes une nouvelle situation de danger grave et imminent.

 

Si vous activez le droit de retrait, vous devez immédiatement nous en avertir et ne pas quitter votre lieu de mission avant de nous avoir contactés.

En cas d’accident du travail

Afin que nous puissions établir une déclaration d’accident sous 48 heures et que votre dossier soit pris en compte par la caisse d’assurance maladie, vous devez nous déclarer immédiatement tout accident de travail dont vous êtes victime.

 

Nous vous rappelons que votre agence reste votre unique employeur.

 

NOUS COMPTONS SUR VOUS POUR NOUS AIDER A DIMINUER LE NOMBRE ET LA GRAVITE DES ACCIDENTS DE TRAVAIL QUI SONT EN CONSTANTE AUGMENTATION DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES.